Leyla Goormaghtigh, Florian Javet, Stéphanie Pfister

Consacrée au dessin, cette exposition donne carte blanche à Leyla Goormaghtigh, Florian Javet et Stéphanie Pfister qui ont accroché ou inscrit à même le mur des bribes de leurs univers respectifs.

Avec quelques traits à l’encre, Florian Javet suggère un personnage, une forme ou un paysage qui constituent un discours fragmentaire dialoguant avec le blanc de la feuille. Son style enlevé et rythmé, le tracé vibratoire et précis à la fois confère aux dessins légèreté, mouvement et virtuosité. Proches de la BD, ses œuvres entretiennent un lien particulier avec la narration, par le biais du carnet, support que l’artiste pratique quotidiennement, même s’il n’est pas rare aussi que sa plume sorte de la feuille pour envahir les surfaces murales.

Artiste et éditrice des éditions Ripopée, Stéphanie Pfister multiplie les séries et les sujets. La couleur alterne avec le noir, pour rendre compte d’objets ou de situations qui jonglent avec l’humour et l’absurde. Le livre en tant qu’objet et espace d’expérimentation fait partie intégrante de sa démarche artistique. Tout peut devenir sujet, du road movie à l’objet le plus vernaculaire, dont elle sublime la banalité en l’isolant de tout contexte narratif.

Informels, esquissés ou d’une précision exquise, les dessins de Leyla Goormaghtigh revisitent le paysage, le portrait ou la nature morte. Elle utilise le papier comme un lieu de réflexion autour de l’espace et des formes. Planches, nœuds, géométries impossibles, équilibres précaires et associations improbables se sont succédé pour aboutir aujourd’hui à une série de paysages imbriqués et complexes ainsi qu’à des compositions de plans juxtaposés jouant avec le trompe-l’œil.

 

Exposition du 3 novembre au 8 décembre 2018
Vernissage le samedi 3 novembre de 14h à 18h

Horaires d’ouverture: du mardi au dimanche de 14h à 18h

Rendez-vous :
Finissage en présence des artistes, samedi 8 décembre de 14h à 18h.

Visites pour les groupes scolaires et tout public sur inscription.