La Ferme de

Agathe Naïto
Annabel Aoun Blanco

Impermanence

Les portraits photographiés par Annabel Aoun Blanco questionnent la représentation du visage et du corps, en contrevenant à l’inévitable narcissisme de cet acte. Les images sont réalisées à partir de moulages dont la blancheur révèle progressivement les détails faciaux. Proche des « imagos », ces œuvres flottent entre deux mondes, vie et mort, matière et évanescence.

Agathe Naïto revisite sa double identité suisse et japonaise au travers des séries où se concentrent des éléments touchant à l’alimentation, au souvenir, au lien, ou encore au végétal. Son langage sobre et élégamment allusif se compose de fragments d’animaux ou d’objets, de ciels ou d’oiseaux.

/// Agathe Naïto
/// Annabel Aoun Blanco